Contenu

A vélo, le port du casque devient obligatoire pour les enfants de moins de 12 ans

 

A partir du 22 mars 2017, le port du casque en vélo devient obligatoire pour les enfants de moins de 12 ans, qu’ils soient conducteurs ou passagers.

 

Encourager l’apprentissage du vélo comme activité physique - excellente pour la santé comme pour la qualité de l’air - nécessite, dès le plus jeune âge, d’adopter les bonnes habitudes de sécurité.

Cette réglementation s’inscrit dans les orientations des mesures prises par le Comité interministériel de la sécurité routière le 2 octobre 2015, visant à réduire la gravité des blessures au visage et les risques de traumatismes crâniens des enfants pratiquant le vélo.

Le décret n° 2016-1800 relatif à cette obligation paru le 21 décembre 2016 au Journal officiel a prévu un délai de 3 mois pour que chaque famille puisse avoir le temps de s’équiper correctement. L’entrée en vigueur de cette obligation sera donc effective à compter du 22 mars 2017.

L’accidentalité des enfants cyclistes

On estime à environ 5,5 millions les usagers vélo occasionnels ou réguliers âgés de moins de 12 ans.
L’accidentalité routière des cyclistes âgés de moins de 12 ans concerne 181 enfants en 2015 parmi lesquels 1 enfant a été tué et 170 enfants ont été blessés, dont 71 blessés hospitalisés (ONISR, 2015).
Sur une période de 5 ans (2011-2015), 1 178 enfants de moins de 12 ans ont été impliqués dans un accident de vélo, parmi lesquels 26 enfants ont été tués, 442 enfants ont été blessés hospitalisés, 665 enfants blessés légers et seulement 45 enfants ont été indemnes. 91 % de ces accidents (et 85 % des décès) se sont produits en agglomération (ONISR, 2015).

Dans le Cantal, entre 2005 et 2016, il y a eu 55 accidents impliquant un vélo, faisant 7 morts et 44 blessés. Toutes les tranches d’âge sont présentes et parmi les victimes, trois étaient âgées de 12 ans et moins.