Contenu

Activation du dispositif grand froid dans le Cantal

 

Le Cantal est placé en vigilance jaune neige-verglas et grand froid. Les températures ressenties pourraient atteindre le vendredi 1er décembre au matin jusqu’à -16 °C à Saint-Flour et - 12 °C à Aurillac, et rester négatives en journée.

En conséquence Isabelle Sima, Préfet du Cantal, a décidé d’activer le dispositif Grand Froid le jeudi 30 novembre à partir de 8 heures.

 

A Saint-Flour, la halte de nuit gérée par l’ANEF est également ouverte la journée.

A Aurillac, la halte de nuit est ouverte de 20h00 à 8h00.
Par ailleurs des associations proposent en journée un accueil pour les personnes sans abris :
- Les restos du cœur le matin en semaine.
Adresse : 39 rue du Cayla, 15 000 Aurillac
- Le secours catholique : le mardi matin, mercredi matin et après midi et le vendredi matin.
Adresse : 4 rue de Versailles, 15 000 Aurillac
- Le secours populaire : les mardi et jeudi après-midi de 14h00 à 17h00.
Adresse : 14 rue Méallet de Cours, 15000 Aurillac

Dans ce cadre, il est rappelé que le « 115 », numéro d’appel d’urgence sociale, est activé 24 heures sur 24. L’appel au 115 est gratuit et anonyme, et permet d’orienter de façon immédiate les personnes en difficulté vers la structure d’hébergement la plus proche. Il est en lien avec les services de secours et de sécurité (numéros d’appel :15, 17, 18 et 112).

Consignes de comportement en cas de grand froid

Les bons réflexes en période de grand froid

Pendant l’hiver, les températures avoisinent zéro et peuvent être à l’origine de risques pour la santé : hypothermie (diminution de la température du corps en dessous de 35°C), gelures pouvant conduire à l’amputation, aggravation d’éventuels risques cardio-vasculaires… Des gestes simples permettent cependant d’éviter les risques tout en prêtant une attention accrue aux enfants et aux personnes âgées qui, eux, ne se plaignent pas du froid !

Le froid demande des efforts supplémentaires à notre corps, et notamment à notre cœur qui bat plus vite pour lutter contre le refroidissement. Ainsi, en période de grand froid, mieux vaut limiter les efforts physiques même lorsqu’on est en bonne santé. Sachez également que cela pourrait aggraver d’éventuels problèmes cardio-vasculaires.

Malgré les idées reçues, la consommation d’alcool ne réchauffe pas. Au contraire, cela peut s’avérer dangereux car l’engourdissement fait disparaître les signaux d’alerte du froid et on ne pense pas à se protéger.

Pour éviter tout risque d’hypothermie ou de gelures, il convient de se couvrir convenablement, notamment au niveau des extrémités, et de se couvrir le nez et la bouche pour respirer moins d’air froid. De plus, de bonnes chaussures permettent d’éviter les chutes.

Pour éviter les intoxications au monoxyde de carbone, il convient de faire vérifier ses installations de chauffage et de production d’eau chaude, de ne pas surchauffer son logement, et de s’assurer de sa bonne ventilation.

Lire le communiqué de presse (format pdf - 153.4 ko - 30/11/2017)