Contenu

Arrêté préfectoral fixant la liste des secteurs où la présence de la Loutre d’Europe est avérée et ou l’usage des pièges de catégories 2 et 5 est interdit.

 

Le public est informé que du 29 mai 2017 au 18 juin 2017 inclus :
il peut prendre connaissance du projet d’arrêté préfectoral fixant la liste des secteurs du département du Cantal où la présence de la Loutre d’Europe est avérée et où l’usage des pièges de catégorie 2 et 5 est interdit.

Projet d’arrêté de presence loutre Cantal (format pdf - 35.9 ko - 29/05/2017)

Note relative au projet d’arrêté préfectoral :

En 2015, la commission départementale de la chasse et de la faune sauvage a validé la proposition de classement de présence de la loutre sur l’ensemble des communes du département.
Il s’agit d’un arrêté qui doit être pris annuellement.
Il est donc proposé de renouveler cet arrêté.

Pour mémoire :
L’arrêté ministériel annuel fixant la liste des espèces indigènes d’animaux classés nuisibles sur l’ensemble du territoire métropolitain stipule dans son article 3 que :
« Dans le territoire métropolitain de la France, l’usage des pièges de catégories 2 et 5 est interdit sur les abords des cours d’eaux et bras morts, marais, canaux, plans d’eaux et étangs, jusqu’à la distance de 200 mètres de la rive, exception faite du piège à œuf placé dans une enceinte munie d’une entrée de onze centimètres par onze centimètres, dans les secteurs, dont la liste est fixée par arrêté préfectoral annuel, où la présence de la loutre d’Europe ou du castor d’Eurasie est avérée. »

Après sa disparition, la Loutre d’Europe a recolonisé la région Auvergne, depuis le cours d’eau de la Dordogne, en empruntant le réseau hydrographique du département.
Selon la carte élaborée par la DREAL Auvergne (carte en annexe), à partir des données recueillies par l’ONCFS et la société « Catiche production », la présence de la loutre est maintenant avérée sur la totalité des cours d’eau principaux du département.
Or l’arrêté ministériel de classement des espèces non indigènes, impose au préfet de définir les secteurs où la présence de la Loutre est avérée.
Compte-tenu les éléments de connaissance, il est proposé de classer l’ensemble des communes du département en secteur de présence avérée de la Loutre.