Contenu

Bilan intermédiaire de la sécurité routière dans le Cantal

 

Ce mardi 15 octobre, M. Joël FINDRIS, Directeur des Services de Cabinet de la Préfecture du Cantal, accompagné du Lieutenant-Colonel FABRE, du Commissaire ALLABATRE et de M. Jean-Marc CAZAUBON, chef du pôle sécurité routière, a tenu une conférence de presse sur le bilan intermédiaire de la sécurité routière dans le Cantal.

En cette veille de vacances scolaires et dans un contexte de changement important des conditions climatiques, il a souhaité rappeler les principes de plus grande prudence et appeler la vigilance des piétons, cyclistes, conducteurs d’engins motorisés en cette période automnale où la luminosité et la visibilité sont en baisse, tant dans les agglomérations qu’en zone rurale.

 

En effet, les jours chômés de la Toussaint comptent parmis les jours les plus accidentogènes de l’année. La circulation dense sur l’autoroute A75 et la RN122 couplée aux premiers froids rendent ces voies de circulation plus dangereuses.

Depuis le début de l’année 2013, aucun accident corporel grave n’a été causé par une défaillance mécanique. Seuls les individus au volant de leurs véhicules sont à l’origine des drames et donc leurs comportements sont en cause.

Les refus de priorité, la vitesse excessive et ses conséquences (défaut de maîtrise du véhicule avec perte de contrôle), la conduite sous l’emprise d’un état alcoolique, ou encore la fatigue sont les principales causes des accidents de cette année.

C’est donc un appel fort à la responsabilisation et à la bonne conscience que passe le Préfet du Cantal à tous les usagers des réseaux cantaliens.

Également, cette conférence a été l’occasion de communiquer les dernières données issues de sondage : 61 % des conducteurs âgés de moins de 35 ans lisent leur SMS en conduisant et 32 % en écrivent.

Un appel à la vigilance est lancé s’agissant des distracteurs, cause de recrudescence des accidents en France.

Devant ce constant alarmant, la Sécurité routière lance une nouvelle campagne :
«  Au volant, quand vous regardez votre smartphone, qui regarde la route ?  »

Lire les conseils de bison futé