Contenu

Cérémonie d’hommage aux 25 patriotes fusillés à Soubizergues en 1944

 

Chaque année, le 14 juin à 6 heures, dans un silence de fin de nuit propice au recueillement, nombreux sont ceux qui viennent commémorer cette fusillade, qui a marqué tous les sanflorains : 25 hommes fusillés ici même par les troupes allemandes. De toutes les cérémonies commémoratives, celle-ci, gravée dans la mémoire sanfloraine, revêt un caractère bien particulier puisqu’empreinte d’une véritable émotion.

Cette année encore, cette commémoration a rassemblé plusieurs centaines de personnes de toutes générations dont des élèves du Collège "la Vigière" de Saint-Flour et leurs enseignants.

En 1945, en mémoire de ces victimes, un ensemble de 25 stèles portant le nom et l’âge de chaque fusillé a été érigé sur le lieu même.

 

Certains collégiens disent un poème à plusieurs voix.

D’autres portent une torche et se tiennent derrière chaque stèle. A l’appel du nom du fusillé, ils éteignent ces lumières une à une, symbolisant les pertes de chaque vie. Au petit matin, c’est encore la pénombre : on se replace dans ces circonstances. On se dit :" ils étaient là".

L’importance de l’assistance sur ces lieux mêmes chargés d’histoire crée une émotion très communicative.

C’est d’autant plus émouvant que c’est ici que les hommes, pris en otages, ont été conduits pour être exécutés. Ce sont des jeunes, quelques uns ont moins de 20 ans, le plus jeune n’avait que 16 ans, qui ont perdu la vie, ici, pour notre liberté, à 6 heures du matin.

La participation des jeunes collégiens et de leurs enseignants est particulièrement importante et signe encourageant pour l’avenir.
Ils sont des transmetteurs de Mémoire et seront les garants de la reconnaissance que nous devons à ces héros de la Résistance qui ont donné leur vie pour notre liberté.