Contenu

Contraintes démographiques

En deux siècle, le département du Cantal a perdu près de 100.000 habitants soit 40% de sa population. Ainsi, le département comptait 252.000 habitants en 1820, alors que le dernier recensement de la population, en 2014, ne permet plus d’en dénombrer que 146.18.

Le déclin démographique, touchant le département au XXe siècle, s’est toutefois sensiblement ralenti. la population a diminué de 0,24% par an entre 1999 et 2014 soit une baisse deux fois plus faible que celle enregistrée pour la période 1990-1999. une évolution démographique favorable à un net regain d’attractivité.

Depuis 1999, les personnes venant s’installer dans le Cantal sont plus nombreuses que celles qui le quittent. . L’augmentation annuelle de population due au solde migratoire est de 0,2%.

Toutefois, ce constat favorable doit être nuancé. Les mouvements migratoires du département se caractérisent toujours par des arrivées de personnes proches de la retraite et par un net déficit de jeunes entre 18 et 25 ans. Ainsi, les mouvements migratoires tendent à accentuer le vieillissement de la population et donc à terme le déficit naturel.

Répartition par âges (Estimations INSEE 2015)
Département du cantal
Effectifs  %
Population totale 142.618 100 %
De 0 à 14 ans 21.012 14,4 %
De 15 à 29 ans 19.011 13 %
De 30 à 44 ans 24.257 16,6 %
De 45 à 59 ans 31.894 21,8%
De 60 à 74 ans 29.442 20,1%
75 ans ou plus 20 602 14,1%