Contenu

Crise sanitaire : rappel des dispositifs pour protéger les femmes victimes de violences conjugales

 

L’ensemble des différents dispositifs d’alerte et de secours sont actifs et opérationnels pour écouter, secourir et protéger les personnes victimes de violences à l’intérieur du foyer.

 

Le contexte sanitaire inédit constitue un facteur aggravant pour les femmes victimes de violences conjugales et leurs enfants lorsqu’ils sont confinés avec leurs agresseurs. L’ensemble des différents dispositifs d’alerte et de secours sont actifs et opérationnels pour écouter, secourir et protéger les personnes victimes de violences à l’intérieur du foyer.
Si elles se sentent en danger, les femmes peuvent quitter leur domicile avec leurs enfants à tout moment, et ce sans devoir disposer d’une attestation. Les policiers et les gendarmes ont été formés à ces situations d’urgence.

Les dispositifs nationaux :

En cas d’urgence et de danger immédiat :
• Appeler le 17
• Utiliser le 114 par SMS

Pour un conseil, une orientation ou signaler un fait de violences :
• Appeler le 39 19 : numéro gratuit et anonyme fonctionnant du lundi au vendredi de 9h à 22h, ainsi que les samedis, dimanches et jours fériés de 9h à 18h
• Signaler votre situation sur Internet via la plateforme dédiée fonctionnant tous les jours sans exception, 24h/24 avec un tchat non traçable : ARRETONSLESVIOLENCES.GOUV.FR

Depuis le confinement, les personnes victimes ont également la possibilité de se signaler, à tout moment et sans attestation, auprès de leur pharmacien qui contactera les forces de l’ordre.

 Les dispositifs locaux :

• Le Centre d’information sur les droits des femmes et des familles (CIDFF) vous accueille :
au siège, 10 rue Cinq arbres à Aurillac
ou par téléphone au 04 71 46 89 50
ou par mail à cidf.15@wanadoo.fr
ou via la page Facebook : www.facebook.com/Cidff15/

• L’Association Polyvalente d’Actions Judiciaires du Cantal - Service d’Aide aux Victimes (APAJ) vous reçoit sur rendez-vous au 04 71 64 14 18

• Le planning familial vous reçoit au 8 place de la paix à Aurillac

  • Mardi de 8h à 12h
  • Mercredi de 15h30 à 18h
  • Vendredi de 13h30 à 16h30
  • numéros d’urgences : 0800081111 (de 9h à17h du lundi au vendredi) et le 0650506814
  • • Autres :
    possibilité de prendre rendez-vous avec l’ISC (intervenante sociale en commissariat) tel 0785193729 et l’ISCG (intervenante sociale en gendarmerie) tel 0670942526

Les dérogations au confinement

De façon dérogatoire, parce que la situation de certaines femmes l’oblige (danger, impossibilité de rester à domicile pour un entretien, manque d’équipement adapté pour les femmes concernées, difficultés sociolinguistiques ne pouvant être résolues par un système de visioconférence) des dispositions sont prévues :

Pour se rendre à un rendez-vous ou sur une permanence d’accueil, indiquer le motif suivant sur l’attestation : « Déplacements pour répondre à une convocation judiciaire ou administrative ou pour se rendre dans un service public ou chez un professionnel du droit, pour un acte ou une démarche qui ne peuvent être réalisés à distance ».

Les femmes victimes de violences quittant leur domicile en urgence pour assurer leur sécurité n’ont pas besoin d’attestation.

Pour en savoir plus : https://www.egalite-femmes-hommes.gouv.fr/cp-n15-crise-sanitaire-lutte-contre-les-violences-conjugales/

 
 

Documents associés :

  • > - 18.7 ko - 12/11/2020