Contenu

Economiser l’eau potable dans ses activités

 

De la même manière que chaque goutte ajoutée au contenu d’un vase peut le faire déborder, chaque goutte prélevée finit par l’assécher.

Pour un réservoir naturel limité comme celui des ressources aquifères, qu’elles soient souterraines ou de surface, l’augmentation des activités économiques locales peut amplifier la part de la consommation d’eau potable et concurrencer des usages domestiques à certaines périodes où la pluviométrie n’est pas régulière ou suffisante. En période de sécheresse, les conséquences de la pénurie sont des restrictions sévères imposées par la réglementation sans pour autant éviter tout dommage aux productions comme aux milieux naturels.

Une modération générale des volumes utilisés et des pratiques est devenue indispensable au quotidien pour assurer le partage de l’eau entre les organismes vivants, entre les citoyens eux-mêmes, et entre les entreprises et les individus.

Soucieux d’éviter le phénomène de pénurie d’eau, les schémas d’aménagement et de gestion de l’eau (SAGE) proposent un ensemble de mesures qui visent une meilleure gestion de l’eau. Chaque goutte d’eau économisée est une contribution à la pérennité de la ressource commune. Informez-vous dans les pages J’économise l’eau sur les solutions techniques et organisationnelles qui sont à votre portée, en tant que citoyen, professionnel ou élu communal.