Contenu

FCO et échanges intracommunautaires

 

Recouvrement du statut indemne de FCO pour la France

La France vient de se déclarer auprès de la Commission européenne et de l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE), indemne de fièvre catarrhale ovine (FCO) sur son territoire continental (toutes les régions métropolitaines excepté la Corse). La mobilisation du ministère et des DD(CS)PP aux côtés des autres acteurs publics et privés et notamment les vétérinaires et les éleveurs, a constitué un facteur déterminant dans le succès de cette lutte.

 

L’arrêté du 10 décembre 2012 (publié au J.O. le 12/12/2012) modifiant l’arrêté du 22 juillet 2011 entre en vigueur le 14 décembre 2012. Il retire la France continentale des zones réglementées vis à vis des sérotypes 1 et 8, qui deviennent des sérotypes exotiques dans ce territoire.

Le recouvrement de ce statut facilite les échanges et les exportations d’animaux vivants (ruminants) : la vaccination et les tests de dépistage ne sont plus requis à destination des pays membres de l’Union Européenne.

En ce qui concerne l’export vers les pays tiers, les certificats qui le nécessitent seront re-négociés pour tenir compte du changement de statut, il convient donc de se référer aux certificats présents sur le site Expadon.

La vaccination contre les sérotypes 1 ou 8 de la FCO reste cependant autorisée de manière transitoire jusqu’au mois de mai 2013, date à laquelle elle deviendra strictement interdite en zone non réglementée.

Nous contacter : ddcspp-spa@cantal.gouv.fr