Contenu

Influenza aviaire hautement pathogène

 

La France n’est plus indemne d’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) depuis la confirmation d’un foyer dans un élevage de volailles de la Dordogne le 24 novembre 2015.

Au 9 février 2016, un total de 71 foyers IHAP est comptabilisé dans le Sud-Ouest de la France.

Après une 1ère phase de gestion urgente, une 2ème phase du dispositif sanitaire s’enclenche en vue de recouvrer le "statut officiellement indemne" sur l’ensemble du territoire français.

Avec l’accord des professionnels, le ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt a lancé l’élaboration d’un plan d’action de lutte et de prévention contre l’influenza aviaire.

 

Par arrêté du 17 décembre 2015, la zone de restriction a été élargie, et comprend désormais aussi la partie sud-ouest du Cantal (voir carte ci-dessous).

Dans cette zone, les rassemblements de volailles tels que foires, marchés ainsi que les expositions sont interdits sauf dérogation de la DDCSPP. La présence d’un seul exposant n’est pas assimilée à un rassemblement.
De même, la sortie des oiseaux vivants vers les zones indemnes est interdite. La commercialisation d’œufs s’effectue librement à l’intérieur de la zone de restriction et sous condition vers les zones indemnes (passage obligatoire par un centre d’emballage d’œufs agréé).

Par ailleurs, les éleveurs professionnels doivent respecter les mesures de bio sécurités suivantes :

-  limitation des contacts avec les oiseaux sauvages,
-  pas d’utilisation d’eau de surface pour le nettoyage,
-  alimentation et abreuvement à l’intérieur,
-  nettoyage et désinfection des véhicules de transport,
-  traitement des fumiers,
-  lisiers et sous-produits,
-  vide sanitaire à respecter

Vous trouverez plus de renseignements sur le site du Ministère de l’Agriculture en cliquant ICI.

Pour en savoir davantage, contactez la DDCSPP au 04.71.64.89.41 ou par courriel à l’adresse ddcspp-spa@cantal.gouv.fr