Contenu

La préfecture ouvre ses portes aux visiteurs le samedi 19 septembre

 

Fidèle à sa tradition, la Préfecture du Cantal vous ouvre ses portes le 19 septembre 2015 à l’occasion de la 32ᵉ édition des Journées européennes du patrimoine.

Quatre visites commentées seront organisées samedi 19 septembre (sur réservation) :
- le matin de 9h30 à 10h15 et de 11h00 à 11h45 ;
- l’après-midi de 14h30 à 15h15 et de 16h00 à 16h45.

Des visites libres seront proposées l’après-midi de 14h30 à 17h00.

Venez visiter la préfecture et ses pièces habituellement fermées au public, de la Cour d’honneur en passant par la Rotonde, la chambre du ministre et les salons de l’hôtel préfectoral, jusqu’au bureau du Préfet.

Ces visites vous transporteront dans un voyage au cœur du temps et de l’histoire dans la première préfecture bâtie pour répondre aux besoins de cette nouvelle institution en 1800.

Vous découvrirez des lieux grandioses aux passés omniprésents, et rencontrerez les autorités préfectorales.

Pour s’informer et réserver, téléphonez du lundi au vendredi de 9h00 à 16h30 au 04 71 46 23 12 ou 04 71 46 23 08

Découvrez la vidéo de présentation ! (format mp4 - 7.7 Mo - 04/09/2015)
(Attention, quelques secondes sont nécessaires pour la télécharger)
 

....
....

Le patrimoine du XXIème siècle, une histoire d’avenir

Le thème retenu pour la 32ème édition des journées du patrimoine a pour intérêt de présenter au public le processus de « patrimonialisation » considéré sous l’angle d’un continuum historique dans lequel les créations les plus récentes constitueront le patrimoine des générations à venir.

En complément des ouvertures habituellement proposées au public, plusieurs angles sont susceptibles d’être développés autour du thème 2015 :

La reconnaissance d’un patrimoine à venir

  • En portant un éclairage sur l’architecture contemporaine et son intégration dans un environnement, protégé ou non au titre des monuments historiques, le thème offre l’occasion d’une sensibilisation à la qualité architecturale et urbaine dont le ministère de la Culture et de la Communication est le garant.
  • Le XXIème siècle commence à peine. Porter l’accent sur son patrimoine c’est être attentif à quinze années de création qui s’exprime par l’architecture des constructions, la conception des jardins et des espaces publics, par le design et les arts plastiques et qui témoignera demain de la vitalité de l’époque que nous partageons et traversons aujourd’hui.
  • Observer pour mieux comprendre ce patrimoine en cours de constitution, c’est le mettre à la portée de tous et en faciliter l’appropriation par le plus grand nombre et notamment les jeunes, qui en sont aujourd’hui les concepteurs, les constructeurs ou les usagers.
  • C’est aussi poser les termes de ce qui fera demain le patrimoine, quels objets, pour quelle reconnaissance, selon quels modes de protection et de valorisation ?