Contenu

L’opération de sécurité routière « La route se partage » déclinée dans le Cantal pour le passage du Tour de France

 

Mercredi 29 juin 2016, Richard VIGNON, préfet du Cantal, et Matthieu PIGANIOL, Directeur Général de l’entreprise PIGANIOL, ont signé une convention de partenariat visant à promouvoir la sensibilisation du public du Tour de France à la sécurité routière dans le cadre de l’opération « La route se partage » menée par le ministère de l’intérieur à l’occasion notamment des étapes du Tour de France.

Dans le Cantal, un stand sécurité routière sera présent au village arrivée situé au Lioran le mercredi 6 juillet 2016. Les spectateurs du Tour seront invités à tester leur connaissance en matière de sécurité routière et pourront gagner notamment des parapluies, conçus par l’entreprise Piganiol dans un objectif de sécurité routière. Munis d’une toile jaune fluorescent, de bandes rétro-réfléchissantes et du logo « La route se partage », ces parapluies sont un support local de communication pour faire passer le message du nécessaire partage de la route tout en permettant aux usagers vulnérables, en l’occurrence les piétons, d’être mieux vus par les autres usagers.

Le préfet du Cantal a rappelé en effet que le partage de la route entre les automobilistes et les usagers vulnérables (piétons, vélos, cyclomoteurs et motos) est un des axes forts de la politique de sécurité routière.

En 2015, les usagers vulnérables ont représenté 70 % des blessés graves en France. S’agissant plus particulièrement des cyclistes, 149 cyclistes ont trouvé la mort dans 4429 accidents corporels, et 1516 ont été blessés.

Dans le Cantal, il a souligné que le nombre d’accidents impliquant au moins un deux-roues (vélo, cyclo, moto) a augmenté de 65 % au cours de l’année 2015 par rapport à 2014.

 

Voir le communiqué de presse de la Préfecture (format pdf - 135.1 ko - 29/06/2016)