Contenu

La population

La population du Cantal en chiffres

Recensement INSEE :

  • 146 618 habitants en 2017, référence statistique 2014
  • 149.057 habitants en 2010
  • 148.380 habitants en 2009
  • 150.778 habitants en 1999
  • 158.723 habitants en1990
  • 162.838 habitants en 1982

Rang national : 98ème rang sur 102

Evolution annuelle moyenne de la population : -0.2 % (2009)

  • due au solde naturel : - 0,5 %
  • due au solde migratoire : + 0,2 %

Age médian [1] de la population : 46 ans (2013)

Taux de natalité (2013) : 8,8 ‰ (Auvergne : 12,3 ‰ - France : 12,3‰)

Indice conjoncturel de fécondité (pour 100 femmes en 2013) : 185 (Auvergne : 185 - France : 193)

Densité de population : 25,7 habitants/km² (en 2012) (Auvergne-Rhône-Alpes : 110.4 - France : 103.1)

  • Arrondissement d’Aurillac : 42 hab. /km2
  • Arrondissement de Mauriac : 20 hab. /km2
  • Arrondissement de Saint-Flour : 15 hab. /km2

Taux d’urbanisation (2007) : 36,3 % (Auvergne : 59,7 % - France : 77,5%)

Projection de population du Cantal à l’horizon 2050 : une population orientée à la baisse, une dégradation attendue du déficit naturel, une accentuation du vieillissement.

La population cantalienne devrait baisser de 2,5% à l’horizon 2050 à tendances démographiques constantes, soit une baisse limitée en regard des phases de déprise démographiques des dernières décennies. En effet, le département perdrait en moyenne chaque année 1 000 habitants du fait d’un excédent de décès sur les naissances, déficit naturel quasi-compensé par un excédent migratoire de 900 habitants en moyenne sur un an.

Dans les scénarios les plus défavorables (accentuation du vieillissement et abaissement de la fécondité), le Cantal pourrait cette fois perdre jusqu’à 8,6% de sa population, une baisse comparable au dépeuplement marqué du dernier quart du XXe siècle.

 
 
 

[1La moitié de la population a moins que cet âge et la moitié a plus que cet âge