Contenu

Les antibiotiques pour nous non plus c’est pas automatique !

 

« Les antibiotiques, c’est pas automatique », rappelle régulièrement une campagne en médecine humaine. Pour les chiens et chats, c’est la même chose. Alors que les maîtres sont de plus en plus attentifs à la santé de leurs animaux, ils ne suivent pas toujours les prescriptions indispensables de leur vétérinaire. Notamment lorsqu’il s’agit de leur administrer des antibiotiques. 

 


Le ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, en coordination avec l’Ordre national des vétérinaires, l’Ordre national des pharmaciens et l’Association française des vétérinaires pour animaux de compagnie, a récemment lancé une campagne pour sensibiliser les propriétaires d’animaux de compagnie aux bonnes pratiques en matière de recours aux antibiotiques vétérinaires.

Médecine humaine et médecine vétérinaire : même combat  

En France, 41% des foyers possèdent un chien ou un chat. Tout comme les humains, ces animaux de compagnie ont besoin d’être suivis sur le plan médical.

Les antibiotiques sont prescrits chez l’homme et chez l’animal, à titre curatif ou préventif. Indispensables à la santé humaine et animale, ils doivent être perçus comme un véritable bien commun qu’il importe de préserver. Or, en santé humaine comme animale, trop ou mal utilisés, les antibiotiques deviennent inefficaces. C’est afin de lutter contre l’antibiorésistance en santé animale que le ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt a mis en place le plan Ecoantibio qui vise à réduire de 25 % en 5 ans l’usage des antibiotiques en médecine vétérinaire.

La campagne « Les antibiotiques... pour nous non plus, c’est pas automatique ! » vise à rappeler aux détenteurs d’animaux de compagnie que, tout comme en médecine humaine, le recours aux antibiotiques ne doit se faire qu’après un examen médical et sur prescription.

En fonction de son diagnostic et uniquement si cela est indispensable, le vétérinaire prescrit des antibiotiques. Ils sont ensuite délivrés par le vétérinaire ou un pharmacien. Les antibiotiques ne sont pas en vente libre.

Pour en savoir plus, cliquez ici.