Contenu

Les Chiroptères (chauve-souris)

 
Grand Rhinolophe  en grand format (nouvelle fenêtre)
Grand Rhinolophe
L.ARTHUR/INPN

En France 18 espèces de chauve-souris sur 34 présentes ont le statut d’espèce protégée à l’échelon national selon l’arrêté du 23 avril 2007 fixant la liste des mammifères protégés sur l’ensemble du territoire. Parmi elles, le Cantal abrite des effectifs importants dePetit Rhinolophe et Grand Rhinolophe, et quelques individus des espèces suivantes : Grand Murin, Murin à oreilles échancrées, Petit Murin, Murin de Bechstein, Barbastelle. Ces espèces ont obtenu le statut d’espèce d’intérêt communautaire selon la Directive Habitats-Faune-Flore / annexes II et IV en raison de leur déclin général en Europe. Elles figurent aussi dans la Convention de Berne (l’annexe II) et la convention de Bonn (Annexe I et II) .

Les conditions de vie qui les favorisent

Grand Murin
Grand Murin
P.GOURDAIN/INPN

Les chauve-souris locales sont insectivores. Leur accouplement a lieu en automne. Elles donnent naissance à un jeune par an qu’elles allaitent. Leur faible taux de reproduction est compensé par une longévité connue de 4 à 50 ans selon les espèces. En été, elles installent des colonies de reproduction dans des endroits sombres, chauds tels que les greniers, les caves, les arbres creux ou les galeries souterraines de mines. En hiver, elles recherchent des gîtes hors gel pour se mettre en hibernation (arbres creux, milieux souterrains, ponts). Les chauve-souris apprécient les habitats préservés correspondant aux vergers, prairies permanente et paysage bocager de l’agriculture traditionnelle, ainsi que les forêts de feuillus adultes ou âgés. La ressource en insectes est déterminante. Pour toutes les espèces, les rivières en bon état écologique et les plans d’eau constituent un terrain de chasse privilégié. Le Murin à oreilles échancrées fréquente particulièrement les zones humides et les vallées alluviales arborées. Pour circuler, elles empruntent nécessairement les couloirs constitués par les haies et les lisières et ne peuvent évoluer en zone découverte en l’absence d’ arbres champêtres. Le Grand Murin chasse pour sa part en forêt mixte ou feuillue.

Le zonage Natura 2000

Les populations importantes de Petit Rhinolophe et de Grand Rhinolophe ont permis de désigner deszones Natura 2000 dans le Cantal :

D’autres zones Natura 2000 accueillent des chauve-souris protégées : la ZSC des gorges de la Dordogne, de l’Auze et de la Sumène, laZSC des gorges de la Rhue, la ZSC Vallées et gîtes de la Sianne et du Bas Alagnon, la ZSC de la Vallée de la Cère où les milieux naturels diversifiés et préservés leur conviennent.

Pour situer les zones spéciales de conservation dédiées aux chauve-souris, consultez lacarte de zonage Natura 2000.

Un documentaire "Connaitre et protéger les chauves-souris dans le Cantal" est disponible en ligne :

Ce court-métrage d’Aurélien Prudor permet de découvrir la biologie remarquable des chiroptères et de comprendre les études et mesures de préservation mises en place dans le Cantal, dans 4 sites Natura 2000.

Les deux partenaires à l’origine du projet sont le Conservatoire d’Espaces Naturels d’Auvergne (CEN Auvergne) et Chauve-Souris Auvergne. Le CEN Auvergne intervient notamment en tant qu’animateur de quatre des six sites Natura 2000 dédiés à la préservation des chauves-souris dans le Cantal.

Ce film a été financé grâce à des crédits de l’Etat (ministère en charge de l’environnement) et de l’Union Européenne (FEADER).

Les raisons du déclin des populations

Les chauve-souris sont en voie de raréfaction principalement à cause de :

  • la condamnation des gîtes par la rénovation des vieux bâtiments, des ponts, la fermeture des caves et des mines, etc.
  • le dérangement par le bruit du trafic routier et l’éclairage public nocturne
  • la rupture de la continuité de la trame verte par la destruction des haies arborées et des ripisylves, des lisières dans le processus d’intensification agricole
  • le défrichement des prairies permanentes,
  • les traitements phytosanitaires des cultures et du bétail,
  • les plantations massives de résineux et la sylviculture intensive

L’atlas des mammifères d’Auvergne, publié en 2015, permet de disposer de données récentes sur la localisation des espèces de Chiroptères dans le Cantal.

D’autres informations sur leur mode de vie et sur la mise en œuvre des actions dans les pages du site Chauve-souris Auvergne
Pour en savoir plus sur les espèces protégées, consultez la recherche de données du site de l’Inventaire National du Patrimoine Naturel (INPN)