Contenu

Les missions du STAP en 2012

 
Château de Naucase à St Julien de Toursac

Le STAP du Cantal assure dans le cadre du décret du 6 mars 1979, des missions de conseil, de contrôle et de conservation sur le champ de l’architecture, des sites et paysages, de l’urbanisme et du patrimoine. Ces missions sont accomplies avec le soucis constant de garantir l’équilibre entre le développement du territoire et le respect du cadre bâti et des paysages.

MISSION DE CONSEIL :
La mission de conseil architectural est liée à l’application de la loi du 3 janvier 1977 sur l’architecture qui spécifie que : " l’architecture est l’expression de la culture. La création architecturale, la qualité des constructions, leur insertion harmonieuse dans le milieu environnant, le respect des paysages naturels ou urbains ainsi que le patrimoine sont d’intérêt public."

Dans ce cadre, il s’agit de contribuer à faire connaître le patrimoine du département auprès du public, d’attirer l’attention des maîtres d’ouvrage sur la qualité architecturale et la création contemporaine et enfin d’inciter et d’aider à la définition de politiques territoriales respectueuses de la qualité des paysages naturels et urbains.

 

MISSION DE CONTRÔLE :
La mission de contrôle s’exerce sur les dossiers de demande d’autorisation situés dans les espaces protégés, qu’il s’agisse de périmètres de protection des monuments historiques, de ZPPAUP/AVAP, ou de sites protégés. Elle est liée à l’application du Code du Patrimoine, de l’Urbanisme et du Code de l’Environnement.

MISSION DE CONSERVATION :
La mission de conservation porte sur le patrimoine bâti. Il s’agit des édifices protégés soit environ 405 monuments protégés dont 93 édifices classés et 312 édifices inscrits à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques, contribuant à la valorisation du patrimoine cantalien, au développement de l’attractivité de ce territoire et à l’activité des entreprises locales.
La coordination des interventions sur le patrimoine mobilier en relation étroite avec la Conservatrice des Antiquités et Objets d’Art s’est poursuivie afin de définir en concertation les travaux d’accompagnement nécessaires à la bonne conservation et présentation des oeuvres.

LES CREDITS DU MINISTERE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION EN 2012
Pour les édifices inscrits à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques (ISMH) :
Nouvelles Operations - 36 177,00€
Etudes Préalables - 5 542,00€
Suites d’opérations - 41 290,00€

Pour les édifices classés Monuments Historiques (MHC) :
Travaux d’entretien - 519,00€
Travaux de réparation - 25 966,00€

Pour la cathédrale de Saint-Flour :
Travaux d’entretien courant - 12 359,34€
Travaux d’entretien ponctuel - 9 270,85€
Travaux de réparation - 1 794,00€

Pour les dossiers en abords de monument historique :
9 dossiers ont été subventionnés - 12 744,00€

Le total des subventions octroyées par le Ministère de la Culture et de la Communication pour l’année 2012 s’élève donc à 145 662,00 dont 83 009,00€ pour les ISMH, 26 485,00€ pour les MHC, 23 424,00€ pour la cathédrale de Saint-Flour, et 12 744,00€ pour les Abords.