Contenu

Les papillons, libellules et autre insecte

 

Dans le Cantal, sont recensés 3 papillons (Lépidoptères), 2 scarabées (Coléoptères) et 3 Libellules (Odonates) remarquables :

  • Azuré des mouillères ou encore A. de la pulmonaire (Maculinea alcon)
  • Mélitée des Marais ou encore Damier de la succise ( Eurodryas eurinia (format pdf - 412.1 ko - 16/12/2014) )
  • Cuivré de la Bistorte ( Lycaena helle (format pdf - 212 ko - 16/12/2014) )
  • Lucane Cerf-volant ( Lucanus cervus (format pdf - 281.7 ko - 16/12/2014) )
  • Rhysodes sillonné ( Rhysodes sulcatus (format pdf - 1.4 Mo - 16/12/2014) )
  • Leucorrhine à gros thorax ( Leucorrhina pectoralis (format pdf - 268.7 ko - 16/12/2014) )
  • Cordulie à corps fin ( Oxygastra curtisii (format pdf - 419.6 ko - 16/12/2014) )
  • Agrion de Mercure ( Coenagrion mercuriale (format pdf - 390.8 ko - 16/12/2014) )

Ces espèces sont inscrites à l’annexe II de la Directive européenne Habitat-Faune-Flore et pour la plupart à l’annexe II de la Convention de Berne, qui vise leur préservation en Europe. Elles sont aussi protégées en France au titre de l’arrêté ministériel du 23/04/2007 fixant la liste des insectes protégés sur le territoire national. Font exception le papillon Azuré des mouillères qui ne bénéficie que de la protection nationale, et le Lucane Cerf-volant qui est protégé en Europe mais pas en France.

Les papillons protégés

Cuivré de la bistorte
Cuivré de la bistorte
JM.MOUREY/ONF

L’Azuré des mouillères et la Mélitée des marais sont nommés en rapport avec leur habitat mais ils portent un autre nom indiquant leur relation avec la végétation naturelle. En effet les 3 espèces de papillons vivent dans les zones humides et les tourbières où poussent les plantes nourricières de leurs chenilles : la scabieuse succise pour le Damier de la succise, la renouée bistorte pour le Cuivré de la bistorte, la gentiane pulmonaire pour l’Azuré de la pulmonaire.

Leurs populations sont menacées par la disparition des zones humides sous la pression urbaine et agricole, qui réduit leur aire de répartition en France aux secteurs de moyenne montagne encore gérés sur un mode traditionnel. Dans le Cantal, leur présence a contribué à la désignation des zones Natura 2000 dédiées à la gestion patrimoniale des milieux naturels qui accueillent leurs habitats : ZSC Aubrac, ZSC tourbières et zones humides du nord-est du Massif Central, ZSC Artense, ZSC Riom-es-Montagne. L’Azuré des mouillères ne dépasse pas 700 mètres d’altitude si bien qu’il est localisé principalement dans la ZSC du marais de Cassan.

L’Azuré des mouillères a établi un partenariat étroit avec des fourmis de l’espèce Myrmica scabrinodes puisque les chenilles du papillon sont prises en charge et élevées par les fournis avec leurs propres larves dans la fourmilière jusqu’à la nymphose. Un plan d’actions régionales a été élaboré en Auvergne en vue de favoriser sa protection par des actions de terrain.

Le Cuivré de la bistorte est classé dans les espèces en danger d’extinction. Ce papillon ne se développe uniquement dans les prairies humides et tourbières de montagne au-dessus de 600 mètres si elles sont bien ensoleillées. Il est très sédentaire et sa survie passe par la restauration d’une mosaïque de zones humides connectées entre elles pour permettre les échanges d’individus.

Les libellules protégées

Leucorrhine à gros thorax
Leucorrhine à gros thorax
A.TANGUY/INPN

Dans ces milieux naturels en bon état écologique, on rencontre aussi L’Agrion de Mercure et la Cordulie à corps fin, qui nécessitent une eau claire d’excellente qualité (sans matière organique ni azote) pour leur développement larvaire. Elles ont été repérées dans la ZSC du marais de Cassan.

L’Agrion de Mercure colonise les sources, et leurs ruisselets, les fossés et les prairies humides, la Cordulie préfère les eaux lentes des rivières et les eaux stagnantes dont la végétation rivulaire est un élément important de son habitat. Les prairies humides ou la ripisylve et les lisières boisées sont en effet les espaces où se déroulent la maturation sexuelle, la chasse, le repos des adultes.

La Leucorrhine à gros thorax est repérée dans la ZSC des tourbières et zones humides du nord-est du Massif Central. Le Cantal est le seul département du Massif Central où cette libellule rare s’est établie.

Un Plan Régional d’Actions pour les Odonates (format pdf - 7.3 Mo - 16/12/2014) présente un ensemble de mesures destinées à favoriser l’expansion des populations de ces libellules en Auvergne. Pour en savoir plus sur les Odonates en général, consultez le site de la Société Française d’Odonatologie.

Les Coléoptères protégés

Lucane cerf-volant
Lucane cerf-volant
J.TOUROULT/INPN

Les Coléoptères protégés recensés dans le Cantal se nourrissent de bois mort en décomposition, dans les forêts anciennes et les parcs arborés anciens. La larve du Lucane cerf-volant participe activement au cycle de la matière organique dans le milieu forestier en consommant le bois des souches de gros arbres feuillus. Les individus mâles sont dotés de mandibules démesurées en forme de bois de cerf qui servent à l’accouplement. Sa présence est avérée dans la ZSC Artense, la ZSC Artense, la ZSC du marais de Cassan, la ZSC des Gorges de la Dordogne et de la Sumène.

Le Rhysodes sillonné vit discrètement dans les hêtraies - sapinières du Cantal dont les conditions froides et humides lui conviennent particulièrement. Son habitat est reconnu dans la ZSC des Gorges de la Rhue.

Pour d’autres renseignements sur les insectes, consultez le site de l’Office Pour les Insectes et l’Environnement