Contenu

Limitation provisoire des usages de l’eau sur une partie du département du Cantal

 

Point de situation

Malgré un printemps pluvieux, le déficit pluviométrique associé à des températures chaudes depuis la mi juin, provoque un étiage (niveau de débit le plus faible atteint par un cours d’eau au cours d’un cycle annuel) important des cours d’eau. Les précipitations orageuses de l’été 2018 ne sont pas suffisantes et le déficit s’accentue de semaine en semaine.

Afin de préserver les usages prioritaires de l’eau, la survie des écosystèmes aquatiques et d’anticiper toute dégradation potentielle de la situation hydrologique, la cellule sécheresse du Cantal se réunit toutes les semaines.

A l’issue de la réunion du 21 août 2018, le préfet du Cantal a pris un nouvel arrêté n°2018-1142 en date du 22 août 2018 portant limitation provisoire des usages de l’eau sur les 2 secteurs les plus déficitaires (voir détail et carte ci-après). Cet arrêté abroge l’arrêté n°2018-1021 du 25 juillet 2018.

Pour autant, les autres secteurs du département sont en vigilance.

De fait, les usagers des communes non concernées par le dernier arrêté de restriction sont d’ores et déjà invités à limiter leur consommation d’eau dans le cadre d’une gestion raisonnée de la ressource, notamment sur le secteur du bassin versant de l’Alagnon qui enregistre une baisse régulière de son débit. En l’absence de pluies significatives, des mesures de limitation des usages de l’eau pourraient, à terme, être prises sur ce territoire.

En cette période de vigilance et de restriction, chacun doit se sentir concerné.
Les services de contrôle s’assureront du respect des arrêtés préfectoraux.

 

Liste des communes concernées par le niveau 2 du plan sécheresse activé par l’arrêté du 22 août 2018 :

Bassin versant Dordogne Nord : Ally, Anglards-de-Salers, Antignac, Apchon, Arches, Auzers, Bassignac, Beaulieu, Brageac, Chalvignac, Champagnac, Champs-sur-Tarentaine-Marchal, Chanterelle, Chaussenac, Cheylade, Le Claux, Collandres, Condat, Dienne, Drugeac, Escorailles, Jaleyrac, La Monsélie, Lanobre, Lavigerie, Le Falgoux, Le Monteil, Le Vaulmier, Le Vigean, Lugarde, Madic, Marcenat, Marchastel, Mauriac, Méallet, Menet, Montboudif, Montgreleix, Moussages, Riom-ès-Montagnes, Saignes, Saint-Amandin, Saint-Bonnet-de-Condat, Saint-Bonnet-de-Salers, Saint-Étienne-de-Chomeil, Saint-Hippolyte, Saint-Pierre, Saint-Saturnin, Saint-Vincent-de-Salers, Salers, Salins, Sauvat, Ségur-les-villas, Sourniac, Trémouille, Trizac, Valette, Vebret, Veyrières et Ydes.

Bassin versant Dordogne Sud et Monts du Cantal:Arnac, Arpajon-sur-Cère, Aurillac, Ayrens, Badailhac, Barriac-les-Bosquets, Besse, Brezons, Carlat, Crandelles, Cros-de-Montvert, Cros-de-Ronesque, Fontanges, Freix-Anglard, Giou-de-Mamou, Girgols, Glénat, Jou-sous-Montjou, Jussac, La Ségalassière, Labrousse, Lacapelle-Barrès, Lacapelle-Viescamp, Lafeuillade-en-Vézie, Laroquebrou, Laroquevielle, Lascelle, Le Fau, Le Rouget - Pers, Malbo, Mandailles-Saint-Julien, Marmanhac, Montvert, Narnhac, Naucelles, Nieudan, Omps, Pailherols, Paulhenc, Pierrefort, Pleaux, Polminhac, Prunet, Raulhac, Reilhac, Roannes-Saint-Mary, Rouffiac, Roumégoux, Saint-Cernin, Saint-Chamant, Saint-Cirgues-de-Jordanne, Saint-Cirgues-de-Malbert, Saint-Clément, Saitn-Etienne-Cantalès, Saint-Etienne-de-Carlat, Saint-Gérons, Saint-Illide, Saint-Jacques-des-Blats, Saint-Mamet-la-Salvetat, Saint-Martin-Cantalès, Saint-Martin-Valmeroux, Saint-Martin-sous-Vigouroux, Saint-Paul-de-Salers, Saint-Paul-des-Landes, Saint-Projet-de-Salers, Saint-Santin-Cantalès, Saint-Saury, Saint-Simon, Saint-Victor, Sainte-Eulalie, Sansac-de-Marmiesse, Siran, Teissières-de-Cornet, Thiézac, Tournemire, Velzic, Vézac, Vic-sur-Cère, Yolet et Ytrac.

Dans ces communes, chacun est invité à respecter les dispositions suivantes :

- l’arrosage des jardins d’agrément, pelouses, espaces verts et massifs ornementaux qu’ils soient publics ou privés est interdit ;
- l’arrosage des potagers est autorisé uniquement la nuit de 21 heures à 7 heures le lendemain les lundi, mercredi et vendredi ;
- l’arrosage des terrains de sports de toute nature est autorisé uniquement la nuit du jeudi au vendredi de 21 heures à 7 heures ;
- l’arrosage des golfs est interdit sauf les greens et départs qui peuvent être arrosés la nuit des lundi, mercredi et vendredi de 21 heures à 1 heure le lendemain,
- l’irrigation des prairies naturelles ou artificielles et des cultures est autorisée uniquement la nuit des lundi, mercredi et vendredi de 21 heures à 7 heures le lendemain. L’arrosage à partir de réserves d’eau (plans d’eau collinaires, réservoirs, citernes) ne fait pas l’objet de restrictions ;
- l’arrosage des cultures florales, maraîchères, ornementales et fruitières est autorisée uniquement à titre professionnel et par micro-irrigation la nuit de 21 heures à 7heures le lendemain. L’arrosage à partir de réserves d’eau (plans d’eau collinaires, réservoirs, citernes) ne fait pas l’objet de restrictions.
- l’alimentation des fontaines publiques est interdite ;
- l’alimentation des plans d’eau autres que ceux autorisés en tant que piscicultures de production ou gérés par des arrêtés spécifiques de soutien d’étiage ou pour la production d’hydroélectricité (dans le respect des dispositions de l’article L214-18 du code de l’environnement) est interdite ;
- le remplissage en eau y compris pour le premier remplissage après la construction et le renouvellement de l’eau des piscines privés des particuliers y compris les piscines hors sol sont interdits ;
- sauf dans les installations professionnelles à haute pression ou à recyclage d’eau, le lavage des voitures et de tous véhicules qui ne sont pas des véhicules soumis à une obligation réglementaire (tel que les véhicules sanitaires, alimentaire) ou technique (tel que les bétonnières) est interdit ;
- le nettoyage des extérieurs des bâtiments (murs, toitures, sols) est interdit ;
- l’arrosage des trottoirs et voies publics ou privés est interdit sauf pour impératif sanitaire.

Ces mesures sont valables jusqu’au 30 septembre 2018 inclus, et sont susceptibles d’être modifiées en fonction de l’évolution de la situation.

L’arrêté préfectoral du 22 août 2018 est consultable ici (format pdf - 726 ko - 22/08/2018) , sur le site internet http://propluvia.developpement-durable.gouv.fr/propluvia/faces/index.jspet et affiché dans les communes concernées par l’arrêté.