Contenu

Même en vacances, même en été, le virus circule...

 

Même en vacances, même en été, le virus circule toujours activement. Nous sommes toutes et tous concernés, et la protection de nos proches doit rester une priorité.

9 personnes sur 10 qui décèdent de la COVID-19 ont plus de 65 ans. Le risque est aussi plus important lorsqu’on est atteint d’une maladie chronique (maladies cardiaques et vasculaires, diabète non équilibré, dialyse, cancer, obésité).

 

La priorité : protéger nos proches et notamment les plus âgés et les plus fragiles.
Nous pouvons tous être porteur du virus, même sans aucun symptôme ou simplement un léger rhume, il est donc indispensable de respecter tous les gestes barrières.

• Lavez-vous très régulièrement les mains, saluez-vous sans se serrer la main, évitez les embrassades
• Si vous rendez visite à une personne à risque, fragile ou âgée, portez un masque et respectez la distance minimum d’1 mètre.
• Quand on aime ses proches on ne s’approche pas trop

La canicule actuelle s’ajoute au risque de la COVID-19.
Dans ce contexte, les personnes les plus vulnérables continuent de faire l’objet d’une attention particulière.
Les maires ont été sollicités afin d’activer les registres communaux des personnes vulnérables, et/ou ont été invités à prendre des nouvelles de leurs administrés en situation de vulnérabilité.
Le conseil départemental poursuit le suivi des personnes vulnérables à domicile et, en lien avec l’Agence régionale de Santé (ARS), diffuse la documentation sur les consignes nationales auprès des établissements non médicalisés et médico-sociaux.
Une campagne d’information a été lancée à la fin du mois de mai par la délégation départementale de l’ARS, avant le démarrage de la “veille sanitaire” qui s’étend sur le période du 1er juin au 15 septembre. Cette campagne s’ajoute à la diffusion des recommandations nationales auprès des établissements et services médicalisés.

La Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP) a activé le plan canicule de l’ANEF, association sous convention. Concrètement depuis samedi 8 août et jusqu’au vendredi 14 août inclus l’ANEF propose un accueil de jour de manière continue du lundi au dimanche de 14h à 18h afin que les personnes en situation de grande précarité puissent disposer d’un accès à des prestations d’hygiène (douche, lavage du linge) d’un lieu tempéré et de boissons fraîches mises à disposition.

D’autres dispositions ont également été proposées : communication et sensibilisation des établissements médico-sociaux, mobilisation des services civiques et du service national universel.

De plus, la plateforme téléphonique d’information “canicule” 0800 06 66 66 est également disponible (appel gratuit entre 9h et 19h depuis un poste fixe).
Le numéro vert 0800 130 000 (appel gratuit avec service de soutien psychologique gratuit 7j/7) consacré à la COVID-19 reste toujours disponible également.

Rappel des conseils de prévention

Le Préfet du Cantal et les services de l’Agence régionale de santé souhaitent rappeler, notamment à destination des personnes fragiles (personnes âgées de plus de 65 ans, nourrissons, enfants de moins de 4 ans, personnes handicapées, personnes malades à domicile, personnes dépendantes), les quelques conseils clés utiles en cas de fortes chaleurs :
• Maintenez votre logement frais (fermez les fenêtres et volets la journée, ouvrez-les le soir et la nuit s’il fait plus frais),
• Buvez régulièrement et fréquemment de l’eau sans attendre d’avoir soif,
• Mangez en quantité suffisante et ne buvez pas d’alcool,
• Rafraîchissez-vous et mouillez-vous le corps (au moins le visage et les avant-bras) plusieurs fois par jour,
• Passez si possible 2 à 3 heures par jour dans un lieu frais (cinéma, musée, bibliothèque municipale, supermarché…),
• Évitez de sortir aux heures les plus chaudes pour pratiquer une activité physique ;
• Pensez à donner régulièrement de vos nouvelles à vos proches et dès que nécessaires, osez demander de l’aide ;
• Si nécessaire, demandez conseil à votre médecin traitant, tout particulièrement en cas de problème de santé ou de traitement médicamenteux régulier.

Les employeurs sont incités à prendre les mesures visant à assurer la sécurité et à protéger la santé des travailleurs de leurs établissements (aménagement d’horaires, limitation ou report des activités susceptibles d’avoir un effet délétère sur la santé de leurs travailleurs : port de charge, exposition au soleil aux heures les plus chaudes…).

Dispositions spécifiques COVID

En période d’épidémie de Covid-19, les conséquences sanitaires des épisodes de canicule ne doivent pas être négligées. Les recommandations de prévention vis-à-vis de la chaleur continuent à s’appliquer, tout en maintenant les gestes barrières.

Néanmoins, certaines mesures de prévention dans le cadre d’épisodes de fortes chaleurs doivent être adaptées du fait de l’épidémie de Covid-19 :
• Le renouvellement régulier de l’air dans tous les espaces clos au moyen d’une aération et/ou d’une ventilation naturelle ou mécanique est nécessaire, quel que soit le contexte.
• En cas d’utilisation d’un dispositif d’appoint individuel (type ventilateur ou climatiseur) à l’intérieur d’une pièce, il est recommandé :
• de veiller à ce que le renouvellement de l’air soit assuré régulièrement ;
• de stopper le ventilateur avant qu’une autre personne n’entre dans cette pièce.
• L’utilisation d’un ventilateur est contre-indiquée dès lors que plusieurs personnes sont présentes dans un même espace clos, même si elles portent un masque.

Pour toute information complémentaire :

Site internet de l’ARS : https://www.auvergne-rhone-alpes.ars.sante.fr/vague-de-fortes-chaleurset-canicule-soyons-vigilants

Site internet du ministère de la santé : http://solidarites-sante.gouv.fr

Site de Méteo France : https://vigilance.meteofrance.fr/fr