Contenu

Missions de l’Escadron de Gendarmerie Mobile d’AURILLAC

 

La gendarmerie mobile est une force militaire spécialisée dans la gestion du maintien de l’ordre public. Elle peut être engagée sur tous les spectres de crise et peut assurer des missions de défense militaire aux côtés des unités territoriales.

Ses missions fondamentales concernant l’ordre public, peuvent revêtir deux aspects en fonction de la situation rencontrée et de l’intensité de l’engagement :

Le maintien de l’ordre, qui correspond à un engagement de faible intensité, visant à maintenir l’ordre public déjà établi.

 

Le rétablissement de l’ordre qui correspond à un engagement de moyenne ou haute intensité, visant à faire cesser les troubles graves à l’ordre public dans un environnement pouvant aller jusqu’aux situations particulièrement dégradées, nécessitant alors le recours à des moyens particuliers.

Ses missions particulières s’articulent en :

01 - missions de défenses militaires qui comprennent :
- la sécurité des armements nucléaires,
- la défense opérationnelle du territoire,

02 - missions d’intervention des forces armées en opérations extérieures.

03 - missions d’appui aux unités territoriales qui comprennent :
- Le renfort des unités de gendarmerie départementale au profit de la sécurité générale, en métropole ou dans les épartements ou territoires d’Outre-Mer,
- La lutte contre les violences urbaines,
- La mise en application des plan de sécurité gouvernementaux (Vigipirate, Orsec, etc)
- La lutte contre l’immigration clandestine,
- Les missions d’appui à la police judiciaire,
- Le concours lors de situations de crise ou événements d’ampleur, catastrophe naturelle ou technologique,

04 - missions d’escorte sensibles.

Caractérisée par sa réactivité et son adaptabilité aux missions et aux besoins opérationnels, la gendarmerie mobile est engagée au quotidien sur des missions diverses et variées, souvent commandées par l’actualité politique, sociale, administrative ou judiciaire.

Les personnels composant l’unité opérationnelle ont effectué en 2012, près de 255 jours de déplacements dont près de 100 jours en Nouvelle-Calédonie.

Métier enrichissant comportant une grande diversité missionnelle, celui de gendarme mobile exige avant tout une grande disponibilité sociale et familiale pour répondre aux exigences des sollicitations opérationnelles des unités.