Contenu

Partenariat Gendarmerie Nationale et Police Municipale

 

Les gendarmes de la brigade de RIOM ES MONTAGNE et le policier municipal ont conjugué leurs efforts ...

 
Partenariat Gendarmerie nationale - Police municipale

Les gendarmes de la brigade de RIOM ES MONTAGNE et le policier municipal ont conjugué leurs efforts en instaurant, sous le couvert de leurs administrations respectives, des patrouilles mixtes. L’objectif commun était de rassurer les commerçants et de prévenir la délinquance de proximité.

Le Commandant de la compagnie de MAURIAC et le commandant de la communauté de brigades de RIOM ES MONTAGNE en expliquent le fonctionnement.

« « « Un binôme, sur le principe des patrouilles à pieds est ainsi constitué, d’un gendarme de la communauté de brigades de RIOM ES MONTAGNE et du Policier municipal. Le mot d’ordre est la proximité et le dialogue. Nos équipes prennent ainsi le temps de rencontrer tous les commerçants et notamment les professions les plus exposées ( bijoutiers – pharmaciens - établissements bancaires – buralistes... ). Elles leur délivrent à ce titre des conseils avisés et techniques. » » »
« « « Ne garder dans la caisse que le strict nécessaire, ne pas exposer toute la marchandise dans les rayons , prendre des précautions à l’ouverture et à la fermeture de l’établissement , s’équiper d’un dispositif de vidéo protection etc.. » » »


Photo : Journal Le réveil



La patrouille mixte conseille et rassure. Elle permet éventuellement de recueillir des informations de nature à anticiper la commission de délits graves (repérages – demandes de renseignements douteuses – appels téléphoniques suspects).

Prévention et dissuasion sont les deux mots clés de cette démarche. Le cantal est un département qui offre un remarquable et enviable niveau de sécurité, il ne faut cependant pas baisser la garde, ces patrouilles sont autant là pour anticiper les actes de délinquance, qu’être à l’écoute de la population.

Un premier retour d’expérience démontre que cette initiative a été particulièrement appréciée des commerçants et d’une manière générale, de l’ensemble des acteurs de la société civile locale.

Ce dispositif semble avoir démontré toute sa pertinence , il a donc vocation à être reconduit notamment lors des périodes où la délinquance connaît de sensibles hausses.