Contenu

Quoi de neuf aux Archives départementales ?

 

Le directeur des Archives départementales du Cantal, service du Conseil général du Cantal, est, avec son adjointe, un fonctionnaire de l’État mis à disposition du Département.

 

Le directeur des Archives départementales du Cantal, service du Conseil général du Cantal, est, avec son adjointe, un fonctionnaire de l’État mis à disposition du Département. Mais il exerce, au nom du préfet, le contrôle scientifique et technique sur les archives publiques produites dans le département : services déconcentrés de l’État, collectivités (Département, Communes), tribunaux, notaires, organismes consulaires ou chargés d’une mission de service public.
Ces derniers mois, plusieurs services, qui n’avaient pas versé (ou du moins pas depuis longtemps) leurs archives, ont effectué des versements aux Archives départementales :

  • Office public départemental de l’habitat (archives depuis sa création en 1929)
  • Hypothèques (registres de formalités et transcription des actes) des origines à 1955 : ces quelque 6.000 registres forment une source irremplaçable pour l’histoire de la propriété entre 1797 et 1955
  • Service des douanes
  • Service départemental d’information générale (ex-Renseignements généraux : dossiers depuis 1940)
  • Chambre de commerce et d’industrie (archives depuis sa création en 1899)
  • Tribunal de commerce d’Aurillac (archives depuis 1925)
  • Délégué départemental du médiateur de la République (archives depuis 1974)
  • Et bientôt :
    • Archives des Charbonnages de France à Saint-Avold (Moselle) : importants dossiers sur les mines de Champagnac ;
    • Association tutélaire du Cantal (échantillons de dossiers de majeurs protégés).

L’inventaire de ces archives, qui précise avec soin la date de leur communicabilité, est disponible, quelques semaines après le versement, sur http://archives.cantal.fr