Contenu

Régles des contrôles à l’introduction bovins

 

Pour tout achat d’un bovin, une visite vétérinaire s’impose. Le vétérinaire récupère à cette occasion la carte verte de l’animal et pratique les actes nécessaires : prise de sang pour la recherche de l’IBR et si nécessaire pour la brucellose et une tuberculination.

L’acheteur doit notifier l’entrée de l’animal au Groupement de Défense Sanitaire du Cantal et lui envoyer la carte verte pour une nouvelle édition.

Règles des contrôles à l’introduction des bovins :

(*) Tuberculination dans les 30 jours suivant l’arrivée, uniquement si, dans le département d’origine, la prévalence de la tuberculose cumulée sur 5 ans est supérieure à la moyenne nationale
Soit pour l’année 2011, pour les bovins provenant des départements suivants :
Ariège (09) ; Bouches-du-Rhône (13) ; Charente (16) ; Corse-du-Sud (2A) ; Haute-Corse (2B) ; Côte-d’Or (21) ; Dordogne (24) ; Gard (30) ; Hérault (34) ; Landes (40) ; Lot-et-Garonne (47) ; Pyrénées Atlantiques (64).

(**) Suspension du contrôle sérologique brucellose à l’introduction dans les cheptels à fort taux de rotation si le délai de transfert est inférieur ou égal à 6 jours

Rappels :

- Dérogation au dépistage de l’IBR :

    • bovin dont la vaccination est certifiée par un vétérinaire,
    • bovin introduit dans un cheptel d’engraissement dérogataire avec entretien des bovins en bâtiments fermés,
    • bovin introduit en station de quarantaine ou CIA agréé, soumis à des règles particulières de dépistage,
    • bovin en provenance d’un cheptel qualifié « indemne d’IBR » (A) ayant fait l’objet d’un transport direct attesté par l’acheteur et le vendeur.

- Délais de réalisation des tests :

    • sérologie IBR : 15 jours précédant ou 10 jours suivant l’entrée dans l’exploitation de destination
    • sérologie brucellose et tuberculination : 30 jours précédant ou suivant l’entrée dans l’exploitation de destination

Nous contacter : ddcspp-spa@cantal.gouv.fr