Mis à jour le 18/10/2017

Contenu

S’informer sur les risques présents dans le Cantal

Un droit inscrit dans le Code de l’Environnement
L’information des citoyens sur les risques majeurs auxquels ils sont soumis et sur les mesures de sauvegarde qui les concernent est un droit inscrit dans le Code de l’Environnement aux articles L125-2, L125-5, L563-3, R125-9 à R125-27.

 

Dossier départemental des risques majeurs (DDRM)

Le DDRM recense 84 communes sur lesquelles des zones à risque ont été délimitées. C’est un moyen d’information essentiel pour que la population acquière un comportement responsable face au risque.

Dossier information des acquéreurs et locataires (IAL)

Une information obligatoire lors des transactions immobilières des biens exposés aux risques ou ayant subi des sinistres d’origine naturelle.

Transmission d’Information au Maire (TIM)

Les risques concernant les communes exposées sont répertoriés dans les T.I.M. (transmission d’information au Maire) approuvés par le préfet en 2013. Le T.I.M. a pour objectif principal de préciser au Maire les informations contenues dans le DDRM.

Dossier d’information communal des risques majeurs (DICRIM)

Le DICRIM a pour but d’informer les habitants de sa commune sur les risques naturels et technologiques qui les concernent, sur les mesures de prévention, de protection et de sauvegarde mises en œuvre.

Plan communal de sauvegarde (PCS)

Le Plan Communal de Sauvegarde se veut un outil utile au maire dans son rôle d’acteur majeur de la gestion d’un évènement exceptionnel pour une réaction rapide et efficace en faveur de la sécurité des populations.