Mis à jour le 05/03/2015

Contenu

Santé (ARS)

JPEG - 10.6 ko
{{Les missions}}
JPEG - 8.8 ko
{{Organigramme}}

Horaires et contacts

13, place de la paix BP 40-515 – 15000 Aurillac Téléphone standard : 04 63 27 30 00 – Ouverture au public : du lundi au vendredi - 8 H 30 - 12 H 00 et - 13 H 30 - 16 H 00
Site internet de l’A.R.S. Auvergne - Courriel
Déléguée Territoriale : Mme Christine DEBEAUD

Missions

L’ Antenne départementale de l’ Agence régionale de santé (A.R.S.) est constituée autour du pôle sanitaire de l’ancienne Direction départementale des affaires sanitaires et sociales (D.D.A.S.S.) du Cantal.

L’ A.R.S. a pour missions de définir et de mettre en œuvre la politique de santé en Auvergne, de contribuer à la réduction des inégalités en matière de santé, de veiller aux grands équilibres financiers et de respecter l’objectif national de dépenses d’assurance maladie.

Elle travaille sur deux grands objectifs : améliorer la santé de la population auvergnate et accroître l’efficience du système de santé.

Améliorer la santé de la population, au sens de la définition de la santé retenue par l’Organisation mondiale de la santé (O.M.S.) : « La santé comme un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consistant pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité ».

L’A.R.S. veillera ainsi la bonne articulation entre les questions de sécurité et d’organisation des soins : communauté hospitalière de territoire, approche régionale des besoins et des capacités sanitaires et médico-sociales, gradation des soins garantissant sécurité et qualité, schéma d’organisation des soins de premier recours, contractualisation.

Accroître l’efficience de notre système de santé, par la réunion, sous l’autorité de l’A.R.S., des services de l’État (services des DRASS et des DDASS) et de l’assurance maladie (URCAM, pôle maladie des CRAM, des MSA et des RSI). Ce rapprochement de services poursuit trois objectifs :

  • inscrire l’action des services de l’assurance maladie dans une perspective stratégique d’ensemble en faveur de la santé de la population d’une région, accessible à tous et pour tous ;
  • travailler les interactions nécessaires entre l’organisation des soins et les pratiques soignantes pour garantir en tout lieu et en tout temps des soins de qualité dans des conditions de sécurité optimales ;
  • tirer le meilleur parti possible de compétences et de ressources rares, en mutualisant les moyens de l’État et de l’assurance maladie quand cela permet d’accroître l’efficacité des services.