Contenu

SÉCURITÉ ROUTIÈRE : DÉPLOIEMENT DE ZONES DE CONTRÔLE DE LA VITESSE PAR RADARS AUTOMATIQUES

 

Afin de renforcer l’efficacité des radars automatiques, le comité interministériel de sécurité routière du 2 octobre 2015 a réorienté leur doctrine de déploiement, jusqu’à présent basée sur le radar fixe. Considérant que le respect des limitations de vitesse est fortement lié à la perception par l’usager de la route de l’existence d’une probabilité de contrôle en tout lieu et en tout temps, des cabines de radars automatiques mobiles peuvent désormais être implantées sur un itinéraire identifié.
Cet itinéraire est signalé par des panneaux d’annonce successifs, indiquant le nombre de kilomètres restant à parcourir d’ici la fin du tronçon de contrôle. Le long de cet itinéraire, une cabine radar pourra être positionnée à des emplacements variables, et ce dans les deux sens de circulation.

Dans le Cantal, deux itinéraires ont été identifiés, et seront opérationnels dans les prochaines semaines :
- sur la RD 922 entre Jussac et Mauriac,
- sur la RD 3 entre Murat et Riom-ès-Montagnes.

Ces dispositifs doivent permettre de renforcer la sécurité sur les routes, alors que les chiffres de l’accidentalité et de l’insécurité routières se sont nettement dégradés en 2017 dans le Cantal, révélant la persistance de trop nombreux comportements dangereux.

Du 1er janvier au 31 octobre 2017, on dénombre, par rapport à la même période de 2016 :
- une hausse de 61 % du nombre d’accidents, passant de 67 à 108 (soit 41 accidents de plus) ;
- 1 tué supplémentaire, au total 10 personnes ayant perdu la vie sur les routes au 31 octobre 2017 ;
- une hausse de 45 % du nombre de blessés, passant de 86 à 125 ( soit 39 blessés de plus) ;
- une hausse du nombre d’excès de vitesse constatés, de 62 % par les radars fixes, et 16 % par les radars mobiles. Le nombre de suspension de permis de conduire pour excès de vitesse a par ailleurs progressé de 6 % sur la période.

Le préfet du Cantal appelle donc les usagers à renforcer leur vigilance au volant et à redoubler de prudence avec l’arrivée des conditions météorologiques hivernales.

Télécharger le communiqué de presse du préfet du Cantal. (format pdf - 97.9 ko - 17/11/2017)