Contenu

Présentation de l’agence et des délégations territoriales

 

L’Agence Régionale de Santé d’Auvergne a ouvert officiellement ses portes le 1er avril 2010.

Présentation de l’Agence Régionale de Santé

L’ARS est chargée de mettre en œuvre la politique régionale de santé, en coordination avec ses partenaires et en tenant compte des spécificités de la région et de ses territoires en s’appuyant sur les délégations territoriales. Ses actions visent à améliorer la santé de la population et à rendre le système de santé plus efficace.

La loi Hôpital, Patients, Santé et Territoires (HPST) du 21 juillet 2009 propose une modernisation globale du système de santé. Quatre grands axes ont été déterminés :

  • la prévention et la santé publique,
  • l’amélioration de l’accès à des soins de qualité,
  • l’organisation territoriale du système de santé,
  • la modernisation des établissements de santé.

Dans cette perspective, un nouvel établissement public de l’État, l’Agence Régionale de Santé a été créée afin de conduire les politiques de santé à l’échelle régionale.
Un interlocuteur unique pour la santé

L’ARS est un établissement public autonome au niveau administratif et financier. Elle regroupe en une seule entité les organismes, en tout ou partie, chargés des politiques de santé dans les régions et les départements :

  • Direction régionale des affaires sanitaires et sociales (DRASS),
  • Directions départementales des affaires sanitaires et sociales (DDASS),
  • Agence régionale de l’hospitalisation (ARH),
  • Union régionale des caisses d’assurance maladie (Urcam),
  • Groupement régional de santé publique (GRSP),
  • Mission régionale de santé (MRS) en totalité,
  • Caisse régionale d’assurance maladie (Cram),
  • Direction régionale du service médical (DRSM),
  • Mutualité sociale agricole (MSA),
  • Régime social des indépendants (RSI, en partie).

L’ARS d’Auvergne est dirigée par M. François Dumuis, entouré d’une équipe intervenant dans :

  • le domaine de l’offre ambulatoire, de la prévention et de la promotion de la santé,
  • le domaine de l’offre hospitalière et des établissements de santé,
  • le domaine de l’offre médico-sociale et de l’autonomie.

L’organisation garantit la transparence et la transversalité pour s’adapter aux enjeux de la santé. Les instances de l’ARS assurent la coordination des politiques de santé et la concertation avec les acteurs et les représentants des usagers.

La création des ARS relève un double défi :

  • simplifier notre système de santé, en créant une entité régionale unique du service public de la santé se substituant aux multiples organismes actuels,
  • ancrer les politiques de santé dans les territoires, qui se voient confier des responsabilités nouvelles et des outils innovants pour la conduite des politiques de santé.

Ses objectifs et ses missions

L’ARS a trois grandes missions :

Réguler l’offre de santé dans les secteurs ambulatoire, hospitalier et médico-social :

  • pour une meilleure répartition de l’offre sur le territoire,
  • pour assurer des soins et des prises en charges médico-sociales sûres et de qualité,
  • pour une meilleure utilisation des ressources et la maîtrise des dépenses,
  • en contribuant avec l’Assurance maladie à la gestion du risque assurantiel.

Gérer les urgences sanitaires :

  • contribuer à la gestion des crises sanitaires, sous la responsabilité des Préfets de départements,
  • organiser la veille et la sécurité sanitaire ainsi que l’observation de la santé.

Développer la prévention :

  • assurer le développement des actions de prévention et de promotion de la santé, ainsi que participer à la prise en charge de la santé au travail,
  • prévenir les risques pour la santé liés à l’environnement.

Missions des délégations territoriales

Les délégations territoriales doivent assurer la représentation de l’agence dans les différents départements et servir de niveau de proximité.
Elles ont pour mission la déclinaison des politiques régionales et des orientations du projet régional de santé PRS et des Schémas régionaux dans chaque bassin de santé intermédiaire BSI. Elles assurent un rôle de proximité auprès des partenaires et des acteurs de la santé notamment dans le domaine des risques environnementaux et dans le contact avec les professionnels de santé et les établissements et services. Les délégations sont chargées de l’animation territoriale sur l’ensemble des champs d’intervention de l’ARS en privilégiant une vision transversale des actions mises en œuvre au travers des projets territoriaux et des contrats locaux de santé.Elles s’assurent du bon fonctionnement des conférences de territoires, instance de concertation au niveau local.

Le département du cantal comprend trois Bassins de Santé Intermédiaire : Aurillac, Mauriac et Saint-Flour.