Contenu

Coup d’envoi de la première Journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire

 

Le 16 octobre, journée mondiale de l’Alimentation, a été instituée Journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire en France, l’une des mesures du Pacte de lutte contre le gaspillage alimentaire visant à diviser par deux le gaspillage alimentaire d’ici à 2025 car chaque Français jette de 20 à 30 kg de nourriture par an. Ce gaspillage représente environ 400 € pour une famille de 4 personnes.
À cette occasion, tous les acteurs de la chaîne alimentaire, particuliers comme professionnels, se sont mobilisés pour organiser des actions de sensibilisation au gaspillage alimentaire à travers tout le territoire.

 

Mercredi 16 octobre 2013, Guillaume Garot, ministre délégué à l’Agroalimentaire, a présenté les différentes animations prévues dans le cadre de la première Journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire :

· « À vos tabliers » pour apprendre à cuisiner les restes avec des chefs (Thierry Marx, Gregory Cuilleron, Jean et Norbert, Pierre Sang, Brice Morvent, Abdel Alaoui,...) ;

· « À votre bon cœur » pour s’informer sur le don auprès des associations d’aide alimentaire (Banques Alimentaires, Restos du Cœur, Secours populaire, Croix-Rouge française, ACTED) ;

· « À vos papilles » pour déguster les plats préparés par des traiteurs de renom à partir de produits invendus ou non-commercialisés (fournis par le marché international de Rungis) : soupe, hachis parmentier, curry de légumes, baklavas, sablés...

À cette occasion, tous les acteurs de la chaîne alimentaire, particuliers comme professionnels, se sont mobilisés pour organiser des actions de sensibilisation au gaspillage alimentaire à travers tout le territoire : récupération d’invendus, opérations « zéro gaspi » dans les cantines scolaires et d’entreprises, événements festifs dans les quartiers, ateliers cuisine de restes, sensibilisation aux bonnes pratiques...

En savoir plus : www.gaspillagealimentaire.fr.