Contenu

Les Mammifères protégés

 

Certains mammifères sont protégés en France au titre de l’arrêté du 23 avril 2007 fixant la liste des mammifères terrestres protégés sur l’ensemble du territoire et les modalités de leur protection. Parmi ceux-ci, on rencontre dans le Cantal :

Chat sauvage
Chat sauvage
A.LAURENT/INPN

et dans les milieux aquatiques :

dans les milieux forestiers et les parcs arborés anciens :

Le campagnol amphibie

Le campagnol amphibie est classé vulnérable dans les listes rouges mondiale et européenne. Il occupe un territoire très restreint puisqu’il n’est présent qu’en France, en Espagne et au Portugal jusqu’en montagne. Il est menacé par la dégradation des milieux aquatiques qui constituent son habitat naturel, et souffre de la confusion avec le campagnol terrestre qui fréquente occasionnellement les berges des rivières où il vit. Il est aussi victime de l’éradication des rongeurs dans les champs par les agriculteurs (emploi des rodenticides).

Les différentes mesures de protection européenne

Hermine
Hermine
O.GARGOMINY/INPN

Le chat sauvage et le muscardin bénéficient de plus, d’une protection stricte à l’échelon européen au titre de l’annexe IV de la Directive européenne Habitat Faune Flore.

Comme la Genette, certaines espèces chassables sur le territoire national font l’objet d’un statut de gestion en étant inscrites à l’annexe V de la Directive européenne Habitat Faune Flore : le Putois d’Europe, l’Hermine, la Martre. En effet, selon cette réglementation, leurs prélèvements dans la nature et leur exploitation sont susceptibles d’être orientés par des mesures visant le maintien de leurs populations, dans des zones géographiques limitées ou pour certaines populations qui sont préoccupantes . Dans la liste des espèces de gibier dont la chasse est autorisée selon l’Arrêté du 26 juin 1987, figurent aussi des espèces protégées par la Convention de Berne : Blaireau, Belette, Fouine, Martre qui peuvent être classées nuisibles (sauf blaireau) sur le territoire français par décision préfectorale.

Blaireau
Blaireau
P.GOURDAIN/INPN

Toutes ces espèces, qu’elles soient protégées ou chassables en France, sont classées dans l’annexe III de la Convention de Berne sauf le Campagnol amphibie et le chat sauvage (annexe II)

La Convention de Berne a pour objet d’assurer la conservation de la flore et la faune sauvages et de leurs habitats naturels, notamment les espèces dont la conservation nécessite la coopération de plusieurs états. En particulier elle incite les Etats signataires, dont la France, à réglementer l’exploitation de la faune sauvage listée dans l’annexe III, de manière à maintenir l’existence de ces populations hors de danger.