Contenu

Sécheresse : limitation des usages de l’eau dans certaines communes du département

 

Les conditions météorologiques amènent à observer dans le Cantal un début de sécheresse, de faibles précipitations annoncées dans les prochains jours, et une sensibilité de certains cours d’eau en tête de bassin versant.

Dans ce contexte, à la suite de la cellule départementale sécheresse qui s’est réunie le 20 juillet dernier, le préfet du Cantal a pris l’arrêté n°2020-918 du 23 juillet 2020 portant limitation provisoire des usages de l’eau, afin de concilier la protection des milieux aquatiques, la salubrité des cours d’eau et l’alimentation en eau potable des populations.

Cet arrêté réglemente les usages de l’eau dans les communes suivantes placées en zone d’alerte (niveau 1 du plan sécheresse) :
- Bassin versant Dordogne Nord : Ally, Anglards-de-Salers, Antignac, Apchon, Arches, Auzers, Bassignac, Beaulieu, Brageac, Chalvignac, Champagnac, Champs-sur-Tarentaine-Marchal, Chanterelle, Chaussenac, Cheylade, Le Claux, Collandres, Condat, Dienne, Drugeac, Escorailles, Jaleyrac, La Monsélie, Lanobre, Lavigerie, Le Falgoux, Le Monteil, Le Vaulmier, Le Vigean, Lugarde, Madic, Marcenat, Marchastel, Mauriac, Méallet, Menet, Montboudif, Montgreleix, Moussages, Riom-ès-Montagnes, Saignes, Saint-Amandin, Saint-Bonnet-de-Condat, Saint-Bonnet-de-Salers, Saint-Étienne-de-Chomeil, Saint-Hippolyte, Saint-Pierre, Saint-Saturnin, Saint-Vincent-de-Salers, Salers, Salins, Sauvat, Ségur-les-villas, Sourniac, Trémouille, Trizac, Valette, Vebret, Veyrières et Ydes.
- Bassin versant Lot – limité au sous bassin du Veyre : Parlan, Saint Julien de Toursac, Quezac et Maurs.

Pour ces communes, les dispositions suivantes s’appliquent :

Toutes les autres communes du département sont placées en vigilance. Aucune interdiction n’est formulée à ce stade, mais un suivi hydrologique est réalisé et tout usager est invité à adopter les bons réflexes pour limiter sa consommation d’eau dans le cadre d’une gestion raisonnée de la ressource.

Le non-respect des dispositions prévues par l’arrêté préfectoral expose l’auteur des faits aux sanctions prévues par les articles R216-9 et R216-12 du code de l’environnement.

Ces mesures sont valables jusqu’au 31 août 2020 inclus, et sont susceptibles d’être modifiées en fonction de l’évolution de la situation.

L’arrêté préfectoral est affiché dans les communes concernées et publié au recueil des actes administratifs de la préfecture. Il est consultable sur les sites http://www.cantal.gouv.fr/ et http://propluvia.developpement-durable.gouv.fr/propluvia/faces/index.jsp.

Consultez le communiqué de presse du 23 juillet 2020 (format pdf - 477.8 ko - 23/07/2020)
Consultez l’ arrete no2020 918 du 23 juillet 2020 (format pdf - 222.3 ko - 23/07/2020)
Consultez les bons réflexes à adopter au niveau de vigilance