Mis à jour le 10/07/2020

Contenu

Stratégie locale de déconfinement

Le déconfinement marque la reprise de l’ensemble des activités, qui sont de nouveau possibles : cinéma, cafés et restaurants, parcs et jardins, musées, monuments et zoos…, sont désormais ouverts.

Le virus est cependant encore présent, il est donc nécessaire de continuer de respecter les gestes barrières et la distanciation physique.

Depuis le 22 juin 2020 dans le Cantal

Est de nouveau autorisé :

• L’ouverture des cinémas, des centres de vacances, des casinos et salles de jeux, dans le respect de règles sanitaires strictes.
• La reprise des activités de sports collectifs, avec des mesures de prévention adaptées aux différentes catégories d’activités concernées.
• Les sports de combat resteront cependant interdits. Leur situation sera revue avant la rentrée de septembre.

• Les mesures essentielles des protocoles sanitaires restent en vigueur :

• Respect des gestes barrières.
• Port du masque obligatoire pour les personnes de plus de 11 ans dans la plupart des établissements recevant du public et dans les transports en communs.
• Distanciation physique dans les cafés, les restaurants, les établissements recevant du public, ainsi que, dans toute la mesure du possible, dans les transports et à l’école.

A partir du 11 juillet, qui marquera la fin de l’état d’urgence sanitaire sur le territoire métropolitain :

• Les croisières fluviales seront de nouveau autorisées ; en coordination avec nos partenaires européens, il pourra être décidé de reprendre les croisières en mer entre les ports européens, pour les navires dont la capacité ne dépasse pas une limite fixée par arrêté ministériel ;
• Les stades et hippodromes seront ouverts au public, avec une jauge maximale de 5 000 personnes. Comme pour les salles de spectacle, les activités rassemblant plus de 1 500 personnes devront donner lieu à déclaration, afin que puissent être garanties le respect des précautions nécessaires ;
• La jauge maximale de 5 000 personnes pour les grands évènements, les stades et les salles de spectacle est en principe en vigueur jusqu’au 1er septembre. Un nouvel examen de la situation épidémiologique nationale sera réalisé mi-juillet pour décider si un assouplissement est possible pour la deuxième partie du mois d’août.

SANTÉ

Depuis le 2 juin :

Si vous êtes une personne à risque vous pouvez :
• bénéficier d’une consultation “bilan et vigilance” prise en charge par la sécurité sociale à 100% ;
• continuer à bénéficier du dispositif d’activité partielle, si le télétravail est impossible et pour préserver votre santé.

• Renforcement des capacités sanitaires et informations complémentaires :
En savoir plus sur : https://www.auvergne-rhone-alpes.ars.sante.fr/

SCOLARITÉ

Depuis le 2 juin dans le Cantal :

• les lycées généraux et technologiques rouvrent progressivement pour certaines classes - vérifiez auprès de son établissement ;
• les lycéens de première n’auront pas à passer l’oral du baccalauréat de Français ; ce sont les notes du contrôle continu qui seront prises en compte ;
• les lycéens seront invités à un entretien individuel avec l’équipe pédagogique pour ce qui est de leur orientation, particulièrement s’il n’ont pas de solution Parcoursup satisfaisante ;

• A partir du 22 juin :

• La scolarité dans les écoles maternelles, élémentaires et les collèges est redevenue obligatoire.

• Pour plus d’information :http://www.ac-clermont.fr/

TRAVAIL

S’agissant des conditions de travail en entreprise, le ministère du Travail et le ministère des Solidarités et de la Santé ont actualisé le protocole national :
• le télétravail n’est plus la norme mais il reste une solution à privilégier dans le cadre d’un retour progressif à une activité présentielle, y compris alternée, sauf pour les personnes fragiles. Par ailleurs, les travailleurs à risque de forme grave et les personnes partageant le domicile de personnes à risque de forme grave qui ne peuvent pas télé-travailler peuvent consulter leur médecin traitant ou leur médecin du travail pour se voir établir une déclaration d’interruption de travail [certificat d’isolement].

TRANSPORTS ET DÉPLACEMENTS

Depuis le 2 juin, vous pouvez :

◦ vous déplacer librement sur l’ensemble du territoire métropolitain : la restriction des 100 km ne s’applique plus ;
◦ emprunter un véhicule partagé (taxis, VTC, covoiturage) avec d’autres passagers (seront autorisés 2 passagers par rangée de siège).

• Depuis le 2 juin, vous ne pouvez toujours pas :

◦ effectuer de déplacement entre la métropole et les territoires d’outre-mer - sauf attestation justifiant un motif impérieux familial ou professionnel ;

• Depuis le 15 juin, vous pouvez :

◦ de nouveau vous déplacez entre les pays européens ;
◦ à partir du 1er juillet, vous pourrez vous rendre dans les États hors d’Europe où l’épidémie sera maîtrisée ;

Retrouvez toutes les mesures d’organisation de la vie quotidienne :

Retrouvez les points de situations hebdomadaires dans le Cantal :

Consultez le point de situation du 25 juin 2020 2020 06 25 point de situation (format pdf - 1.4 Mo - 25/06/2020)

Consultez le point de situation du 18 juin 2020 2020 06 18 point de situation (format pdf - 621 ko - 18/06/2020)

Consultez le point de situation du 11 juin 2020 2020 06 11 point de situation (format pdf - 1.5 Mo - 11/06/2020)

Consultez le point de situation du 4 juin 2020 point situation 04062020 (format pdf - 426.5 ko - 04/06/2020)

Consultez le point de situation du 29 mai 2020 point de situation 29 05 20 (format pdf - 2.6 Mo - 29/05/2020)

 
 
Date Titre Descriptif Document(s)
10/07/2020 Passons un bon été avec les bons réflexes

Alors que les vacances scolaires ont débuté et dans un contexte sanitaire favorisant un relâchement, il est important de ne pas oublier que le virus circule toujours. Il est impératif de rester vigilant.
Un certain nombre de Français vont se déplacer et prendre des congés. Il n’est pas toujours facile de respecter les gestes barrières : dans son quotidien, avec ses proches, à la plage... Les gestes barrières doivent pourtant rester des réflexes pour se protéger de la maladie.
C’est dans cette (...)