Contenu

Vaccination contre la Covid-19 : point de situation et vaccination en faveur des aînés

 

La vaccination est la meilleure façon de se protéger contre les formes graves du COVID-19.

Dans le contexte actuel de dégradation de la situation sanitaire, y compris dans le Cantal, avec un taux d’incidence qui vient de dépasser le seuil des 50, pour s’établir à 74,2 pour 100 000 habitants (semaine du 04 au 10 novembre 2021), il est d’autant plus important de poursuivre la vaccination, et d’effectuer sa dose de rappel pour les personnes éligibles, notamment les personnes âgées.

Les observations faites depuis le début de l’épidémie montrent en effet que l’âge est un facteur de risque important de développer une forme grave de la Covid-19.

De plus, nous entrons dans une période climatique saisonnière (froid, humidité) beaucoup plus favorable à la diffusion des maladies infectieuses dont la Covid-19.

Dans le Cantal, au 11 novembre 2021, 93,6 % des personnes de plus de 12 ans ont reçu au moins une dose de vaccin et 92,2 % des personnes ont été complètement vaccinées.

On observe toutefois des disparités selon l’âge et notamment chez les plus de 80 ans dont encore près de 20% ne sont pas encore vaccinés.

Il est donc important d’encourager nos aînés à se faire vacciner.

 

Dans ce cadre, afin de faciliter la vaccination des personnes de plus de 80 ans non encore vaccinées, un numéro national, le 0800 730 957, est mis en place pour organiser une vaccination à domicile, ou chez un professionnel de santé. Toutes les personnes de plus de 80 ans, ainsi que les personnes qui les accompagnent (aidants familiaux ou professionnels) pourront joindre ce numéro pour faciliter la vaccination et définir les modalités les mieux adaptées à leur situation. Dans le département, le dispositif de vaccination à domicile est mis en place par le SDIS du Cantal et le Conseil départemental de l’ordre des médecins.

Par ailleurs, il est aussi important de poursuivre le schéma vaccinal avec une injection de rappel pour les personnes éligibles*, qui peut s’effectuer :
• En centre de vaccination : prise de rendez-vous par téléphone ou sur Doctolib
• En pharmacie
• Auprès d’un médecin ou d’un infirmier libéral (à domicile ou en cabinet)

Les personnes âgées souhaitant se faire vacciner peuvent se faire connaître auprès de leur mairie, de leur aide à domicile ou tout autre intervenant à domicile afin d’être orienté vers le dispositif le plus adapté à leur situation.
Les personnes âgées peu mobiles peuvent bénéficier sous condition d’une prise en charge des frais de transport vers un centre de vaccination.

* Qui sont les personnes éligibles au rappel vaccinal ?

Les personnes concernées par le rappel vaccinal, c’est-à-dire à l’administration d’une injection de vaccin supplémentaire 6 mois minimum après vaccination complète pour les personnes éligibles, sont :
• les résidents des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) et des unités de soins de longue durée (USLD) ;
• les personnes de 65 ans et plus vivant à domicile (avec une priorité pour les personnes de plus de 80 ans) ;
• les personnes à très haut risque de forme grave ;
• les personnes présentant des comorbidités qui augmentent le risque de formes graves de Covid-19 ;
• les personnes sévèrement immunodéprimées (qui ont déjà reçu trois doses et en recevront une quatrième indique la HAS) ;
• Par ailleurs, pour les personnes ayant reçu le vaccin Janssen, une dose de rappel avec un vaccin à ARNm est recommandée à partir de 4 semaines après la 1re injection.
• les professionnels de santé, l’ensemble des salariés du secteur de la santé et du secteur médico-social, les aides à domicile intervenant auprès de personnes vulnérables, les professionnels du transport sanitaire et les pompiers, quel que soit leur âge ;
• les proches (de plus de 18 ans) de personnes immunodéprimées.

Plus d’informations sur : https://solidarites-sante.gouv.fr/grands-dossiers/vaccin-covid-19/publics-prioritaires-vaccin-covid-19