Contenu

Mesures applicables à compter du 5 août 2022

 

Le mois de juillet est dans le Cantal le mois le plus sec jamais enregistré, avec des températures près de 2 degrés et demi au-dessus des normales. Le début du mois d’août suit cette même tendance ; la baisse de débits des cours d’eau se poursuit sur l’ensemble du département, pour atteindre des niveaux d’étiage particulièrement sévères.

Aussi, afin de préserver les usages prioritaires et la survie des écosystèmes aquatiques et anticiper toute dégradation potentielle de la situation hydrologique, le Préfet du Cantal a pris un nouvel arrêté renforçant les restrictions des usages de l’eau en vigueur pour les adapter à la situation ( 2022 08 05 arreteprefectoralsecheresse scan (format pdf - 4.2 Mo - 05/08/2022) ).

La zone de gestion Célé, seule zone actuellement non concernée par la crise, est intégralement placée en alerte renforcée. Les zones de gestion Alagnon, Haut Allier, Ander Margeride, Aubrac, Truyère Aval, Cère, Maronne, Auze Sumène et Rhue sont maintenues en crise.

Les usagers doivent respecter les prescriptions de l’arrêté qui réglementent les usages sur chaque zone correspondante avec des modalités particulières par usage (interdiction stricte, respect des horaires,…) et qui concernent :
- le lavage des véhicules et voiries
- l’arrosage des massifs fleuris, pelouses, terrains de sport, de golf, jardins potager ;
- l’alimentation des fontaines ;
- le remplissage et la vidange des piscines ;
- la randonnée aquatique et le canyoning ;
- le remplissage et la vidange des plans d’eau ;
- l’arrosage des pistes équestres ;
- l’irrigation agricole ;
- les travaux en cours d’eau

Le détail des mesures est consultable dans le tableau ci-après : tableau (format pdf - 391.9 ko - 05/08/2022)
La carte du nouveau zonage est consultable ci-après : carte 2022 08 05 annexe2 (format pdf - 4.1 Mo - 05/08/2022)
Cet arrêté interdit strictement le lavage de tout véhicule, y compris en station professionnelle, sur toutes les zones placées en crise. Des demandes de dérogations indiquant le motif de la demande pourront être adressées à la DDT.
Les limitations applicables à l’arrosage des cultures maraîchères par les professionnels sont ajustées sans modification du nombre d’heures hebdomadaires autorisées.
Une communication sur la situation des ressources en eau et les restrictions en vigueur, à destination des offices de tourismes est prévue pour relai auprès des estivants et festivaliers.
Plus que jamais, la responsabilité individuelle et collective des usagers est cruciale pour garantir une gestion très précautionneuse et économe de la ressource et le strict respect des arrêtés.

Des contrôles ont été réalisés sur le terrain pour vérifier le respect de ces mesures de restriction et se poursuivront dans les semaines à venir. Les infractions recensées feront l’objet de procès verbaux transmis au procureur de la République. Ces contrôles visent l’ensemble des usages concernés par les mesures de restriction.

Un nouvel arrêté de renforcement des restrictions pourra être pris rapidement en fonction de l’évolution de la situation et des prévisions météorologiques.

Pour information :
- arrêté préfectoral 2022-583 du 26 avril 2022 fixant les modalités locales de la gestion des situations de crise liées à la sécheresse dans le département du Cantal : http://www.cantal.gouv.fr/arrete-fixant-les-modalites-de-gestion-de-la-a7878.html
- Les débits des cours d’eau sont consultables sur le site Internet Hydro Portail à l’adresse suivante : https://www.hydroportail.developpement-durable.gouv.fr/
- les arrêtés de limitation des usages de l’eau en vigueur sont consultables sur le site Propluvia : https://propluvia.developpement-durable.gouv.fr/propluviapublic/
- outil cartographique pour repérer la zone de gestion dans laquelle vous souhaitez réaliser des usages : https://carto2.geo-ide.din.developpement-durable.gouv.fr/frontoffice/?map=2c14c5bc-ce6d-47e6-a51c-b9393641f0c9